Xavier, Directeur Technique chez Clextral


Depuis 2001 au sein de Clextral et depuis 1 an et demi au poste de Directeur Technique. Issu d’une formation d’ingénieur mécanicien INSA, complétée en 2011 par un Executive MBA à l’EM Lyon, Xavier a vécu un an aux Etats-Unis durant ses études à l’INSA. Pendant 8 ans, il a évolué en tant que basketteur professionnel puis a rejoint l’industrie en 2001 chez Clextral au poste de responsable technique SAV. Il a par la suite évolué vers des fonctions commerciales et était notamment en charge de l’activité après-vente et de la Scandinavie. Le MBA a été ponctué par une expatriation dans la filiale danoise de Clextral afin de transférer l’activité Clextral au sein de cette société qui a rejoint la division Clextral en 2008, et ainsi développer l’activité de Clextral en Scandinavie.

Comment définirais-tu ton métier de Directeur Technique aujourd’hui ?

Clextral est une entreprise technologique, ainsi la technique est au cœur de la stratégie. Ma mission est de piloter et coordonner les équipes techniques qui assurent le développement de l’offre technologique, la réalisation des études liées aux affaires. Je m’implique également avec les équipes techniques dans la résolution des problèmes complexes. Je peux m’appuyer sur mon expérience commerciale précédente pour que les attentes des clients correspondent à nos axes de développement. 

Quelles qualités sont nécessaires à ce métier ?

Cela dépend un peu de la composition des équipes techniques. J’ai la chance de manager aujourd’hui des équipes expertes et expérimentées, très investies dans leur métier. Donc les qualités de management et d’animation sont aussi importantes que les compétences techniques, qui doivent permettre une compréhension de l’ensemble des sujets techniques dans des domaines aussi variés que la mécanique, l’électrique, l’automatisme, l’aéraulique, la thermique, les matériaux…

Nos clients étant majoritairement à l’export, la maîtrise de l’anglais à minima est nécessaire.

Ce métier exige-t-il une grande disponibilité ?

Il nécessite d’être à l’écoute des marchés, des clients et des collaborateurs. La résolution des problèmes techniques représente la partie du travail qui exige la plus grande disponibilité, au regard des exigences croissantes des clients.

Au quotidien, le travail en équipe est-il nécessaire dans ton métier ?

Oui, c’est fondamental. La complexité de notre activité implique de faire collaborer des experts métiers.

Pour exercer ton métier, utilises-tu des outils ou des techniques spécifiques ?

Pas spécialement, mais je me ressource régulièrement en lisant des revues de management, des revues techniques, en visitant les clients, en assistant à des salons, etc.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Continuer à évoluer sur une activité motivante remplie de challenges !