Arnaud, chef de produit chez Savoye


Arnaud est chef de produit PTS chez Savoye depuis octobre 2012. Avant d’intégrer Savoye, Arnaud a acquis une expérience de 8 ans dans la fabrication de machines tournantes (compresseurs et turbines) pour le secteur du pétrole et du gaz. De formation initiale ingénieur généraliste, il a occupé des postes d’ingénieur méthodes, responsable investissements, responsable qualité et responsable planification. Il est également certifié Lean-6Sigma Black Belt (expert amélioration continue).

Comment définirais-tu ton métier de chef de produit aujourd’hui ?

Le chef de produit est chargé de définir et maintenir le produit dont il a la responsabilité depuis la conception et le développement dont il est le maître d’ouvrage, jusqu’à la maintenance et l’évolution de la gamme. Il définit les objectifs de performances techniques, qualité, coûts, délais, ainsi que les variantes de référence et cas d’emploi. Il répond aux demandes spécifiques de faisabilité (demandes de variantes hors standard) et est l’interlocuteur des offres et de l’ingénierie sur cette question. Il garantit la tenue des objectifs de prix et les cadres en amont lors de la conception en tenant compte des informations commerciales et de la concurrence. En effet, il est toujours à la recherche du coup d’avance en réalisant des études comparatives des produits de nos compétiteurs. C’est un métier où l’on doit être créatif et avoir une vision à la fois court et long terme de son produit. Le chef de produit coordonne les développements techniques, capitalise les retours d’expérience terrain pour améliorer le produit et prend en compte les dimensions juridiques (dépose de brevets, existence de brevets concurrents, conformité CE, etc) ou financières (subventions R&D ou autres modes de financement).

Quelles qualités sont nécessaires à ce métier ?

En tant que chef de produit, il faut intervenir à toutes les étapes de la vie du produit dont on a la charge. Pour ce faire, la curiosité et les facultés de synthèse sont primordiales. La curiosité permet d’appréhender les contraintes et les problématiques présentes aussi bien en interne que chez nos clients et prospects. Ensuite synthétiser pour en faire le miel de l’amélioration de nos produits. Ne jamais se satisfaire de l’existant et continuellement challenger le statut quo sont les moteurs qui feront avancer la roue de Deming de nos produits afin de les rendre chaque jour meilleurs. Le chef de produit doit être promoteur et facilitateur de son produit au sein de Savoye comme en externe.

Au quotidien, le travail en équipe est-il nécessaire dans ton métier ?

Incontestablement oui. Dans la méthodologie Lean-6Sigma, il existe l’adage « 1+1=3 » qui en soit est une hérésie mathématique mais qui traduit la puissance du travail en équipe. En effet, deux collaborateurs, ensemble, produisent une quantité de travail plus importante et de meilleure qualité que s’ils étaient chacun de leur côté. Dans ce cas-ci, l’équipe est le troisième collaborateur. En appartenant à la même entreprise, nous sommes toutes et tous les rouages interdépendants qui sont les clefs du succès.

Pour exercer ton métier, utilises-tu des outils ou des techniques spécifiques ?

Hormis les outils de bureautique classiques, l’écoute et l’orientation client sont les piliers de la réussite. Une entreprise n’est durable que si elle assure la satisfaction de ces derniers. La satisfaction client est un concept ambivalent. Au premier abord, on comprend aisément que le client est le client externe (ou client final, celui qui va utiliser nos équipements). Mais tous autant que nous sommes devons être conscients que la satisfaction du client externe passe par celle de nos clients internes. Le client interne est le collaborateur qui va utiliser notre travail pour réaliser le sien. Nous avons tous des clients internes et la qualité de notre travail a un impact direct sur nos collègues situés en aval. Le métier de chef de produit est de promouvoir cet état d’esprit et mettre en place les actions nécessaires qui nous amènerons à tenir nos engagements vis-à-vis de nos clients et ainsi les fidéliser.

Peux-tu nous parler d’une expérience professionnelle dont tu es particulièrement fier ?

La conception de la navette PTS 2.2, sans aucun doute. C’est un travail qui a débuté il y a plus d’un an. Avec l’équipe nous sommes passés par des hauts et des bas, le quotidien de n’importe quel projet. Nous avons réussi à créer un espace dédié aux prototypes PTS, dans un environnement très contraint, en préservant la surface de l’atelier. C’est un outil fantastique à double titre : la plateforme nous permet de déverminer les produits, accélérer leur développement et diminuer les coûts d’installation d’une part, et d’autre part nous disposerons à terme d’un showroom, véritable support d’aide à la vente pour notre équipe commerciale.

A l’arrivée, nous avons réussi à concevoir une nouvelle navette en dépassant les objectifs du cahier des charges. Elle a d’ores et déjà effectué autant de cycles que dans une année de fonctionnement.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Des succès commerciaux pour le produit PTS 2.2 avec des exécutions à marge nette objectif et des clients promoteurs.